You are here
Home > Visiter Londres > Autour de Londres > Road trip en Cornouailles – Angleterre : mon dossier complet !

Road trip en Cornouailles – Angleterre : mon dossier complet !

road trip en cornouailles

Le voici le voilà, mon dossier complet sur le road trip que nous avons effectué en Cornouailles est en ligne. Quel bonheur de se replonger dans les lignes de ce voyage. C’est un voyage que je referai avec grand plaisir tant j’ai été marqué par la beauté des paysages et leur diversité. Tout en authenticité. Comme mon voyage au Lake District, cela me permet de comprendre que je suis réellement amoureuse de ce pays et ce qu’il a à offrir ! J’espère que ce guide aidera certains d’entre vous. La liste est exhaustive, nous n’avons pas TOUT vu, mais en tout cas une bonne partie. On embarque !

Vous retrouverez dans cet article
  1. Pourquoi les Cornouailles
  2. La météo en Cornouailles : quand partir ?
  3. La location du véhicule
  4. L’Angleterre en van : c’est possible ?
  5. Le trajet et les étapes
  6. Les applications utilisées pour le voyage

road trip cornouailles

Pourquoi les Cornouailles ?

Après avoir fait le Lake District, nous avions pour idée d’aller en Cornouailles. Des paysages totalement différents et une région que nous ne connaissions absolument pas. Nous n’avions pas forcément prévu d’y aller de si tôt, mais COVID oblige, nous n’avions pas des millions de choix de voyage. Et puis, en discutant avec Helena, une amie que vous connaissez peut être d’Instagram aussi. Nous avons eu l’idée de partir à quatre. Histoire de se faire une super aventure et souvenirs tous ensemble et profiter de la proximité avec les Cornouailles. C’est ainsi que nous avons décidé d’y aller en septembre, ça collait pour tout le monde. Et surtout, c’était hors vacances scolaires donc quitte ou double : moins de monde mais quid de la météo ?

road trip cornouailles

La météo en Cornouailles : quand partir ?

Un peu comme au Lake District, je pense que nous avons été chanceux. Ou alors, il va falloir se faire une raison : il fait beau en Angleterre ! En effet, sur sept jours complet de voyage, nous avons eu une journée absolument terrible. Celle en plein milieu, où nous sommes restés dans le van à jouer aux cartes et jeux de société. Car même une randonnée aurait été impossible par ce temps. Sinon, le reste du voyage fut parfait ! Quelques matins légèrement couverts, mais rien de bien méchant. Donc, même si la meilleure période reste en juillet ou en août, septembre reste une bonne option. météo cornouailles

La location du véhicule

Cette fois, nous ne sommes pas passé par Quirky Campers qui fait notamment des vans aménagés. C’était un peu trop juste pour quatre personnes. Ce sont Helena et Chris qui se sont occupés de la location et pour le camping car, ils sont passés par Camplify. Dans le même genre que tous les sites que vous connaissez déjà, Camplify permet de louer un camping car à un particulier. Tous les membres sont vérifiés, donc pas de stress.

Il faut souvent se déplacer jusqu’à la personne qui loue. Dans notre cas, nous avons été récupérer le van en voiture et notre interlocuteur avait un petit parking spécial chez lui, où l’on pouvait laisser la voiture. Sinon, quand ce sont des particuliers, n’hésitez pas à leur demander un arrangement. Par exemple, Mike, à qui nous avions loué notre van pour le Lake District, était venu nous chercher à la gare directement.

Notre camping-car était top, deux lits, dont un qui se transformait la journée en banquette. Le seul bémol restera donc la taille car il était parfois difficile de se garer ou de passer dans certaines rues. Donc je ne le vous conseille pas vraiment, du moins pour les Cornouailles.

road trip cornouailles

L’Angleterre en van : c’est possible ?

Mon discours sera un peu différent de notre road trip au Lake District. En effet, on m’avait prévu avant de partir et certaines routes sont réellement très étroites. Le fait que nous ayons un camping car et non un van comme la dernière fois nous a parfois porté préjudice. Mais d’un autre côté, avec quatre personnes, nous n’avions pas beaucoup de choix et nous ne voulions pas fait 100% de camping.

Quelques conseils si vous partez en road trip en Cornouailles :

  • Clairement, privilégiez plutôt les petits vans type Volkswagen. Cela sera beaucoup plus simple pour vous dans les petits villages de pêcheurs. Il y avait parfois des routes très très fines qui permettait à peine de passer. Et si je me souviens bien, nous avons également dû traverser une petite rivière (certainement un peu d’eau sorti de son lit). Pas toujours rassurant avec un grand camping-car !
  • Si vous optez quand même pour le road trip, le mieux sera tout de même de vous positionner et parfois dormir sur les parkings situées à l’extérieur des lieux que vous souhaitez visiter. En effet, bien souvent, il y a des navettes ou quelques km à pied qui vous sépareront de votre lieu de visite. Il faut juste le compter dans votre journée !
  • Pour les campings, encore une fois nous avons été assez chanceux. Evidemment je pense qu’il est mieux de les booker en avance, chose que nous n’avions absolument pas fait. Les prix restent abordables MAIS peuvent vite monter dépendant de la ville/village où vous vous trouvez.
  • road trip cornouailles

Le trajet et les étapes

road trip 7 jours cornouailles

Pour le road trip, nous avions préparé avec Helena avant de partir une carte où l’on avait mis des points sur tous les lieux qu’on avait trouvé au fil de nos recherches. Cela nous a permis de dépatouiller un petit peu le trajet que l’on avait en tête. Pour être honnête on a beaucoup changé nos plans – surtout dépendant de la météo et du temps pris entre chaque destination. Chaque soir on se posait et on regardait ce qu’il y avait sur la route qui mérite qu’on s’arrête ou qu’on randonne. On a quand même eu un très beau programme, en y regardant de plus près ! Le voici :

Le trajet du Road Trip
  • Jour 1 : Old Harry Rock et Durdle Door
  • Jour 2 : Polperro et Mevagissey
  • Jour 3 : Porthcurnick Beach, St Mawes et Helford River
  • Jour 4 : Kynance Cove, The Loe et Pedn Vounder Beach
  • Jour 5 : Minack Theatre, Lands End et St Ives
  • Jour 6 : Mount St Michael et Perranporth
  • Jour 7 : Long Cove Beach, Port Isaac et Tintagel 

Jour 1 : Old Harry Rock et Durdle Door

Notre premier jour a commencé davantage à la mi-journée, car nous avons voyagé le matin afin d’aller chercher le camping car. Vous pouvez voir sur la carte que notre voyage a commencé plus haut car nous souhaitions nous arrêter à Old Harry Rock et Durdle Door, ces deux endroits se situant dans le Dorset. On a saisi l’occasion d’être juste à côté, et pas de déception pour nous !

Road trip cornouailles

Il existe un certain nombre de théories sur l’origine du nom de Old Harry. Il aurait été choisi en l’honneur d’un célèbre pirate local (Harry Paye) ou du diable. Le sommet de la falaise voisine est connu sous le nom de Old Nick’s Ground, qui est un autre nom pour le diable. La route menant à Old Harry est très populaire auprès des marcheurs et des cyclistes et fait partie du South West Coast Path.

Durdle Door est probablement l’arche de pierre la plus célèbre du Royaume-Uni. Elle a été créée lorsque la mer a percé le calcaire de Portland il y a environ 10 000 ans. Passez un peu de temps à profiter de Durdle Door et de sa plage, puis revenez sur vos pas. Il s’agit d’une promenade linéaire très simple, d’environ 1 mile (1,75 km) dans chaque sens.

Infos à savoir :
  • Les visites de ces deux sites naturels sont gratuites mais vous devez payer le parking dans les deux cas. Deux heures couteront environ £3. 

Jour 2 : Polperro et Mevagissey

road trip cornouailles

Polperro, un réel coup de coeur pour ce qui sera mon village préférée de tout le voyage. Nous avons commencé la journée par de bons scones, assis devant la devanture du Bean and Scone. De délicieux scones tout chaud vous y attendent, avec leur clotted cream et confiture. Quel merveille ! Ensuite, descendez tranquillement au coeur de Polperro, c’est là que la magie opère. J’ai eu l’impression d’avoir fait un bond dans le temps et de pouvoir imaginer les pêcheurs s’affairant sur le port. Perdez-vous, vous ne le regretterez pas !

Ensuite, nous avons profiter du beau temps et nous sommes échappés pour une randonnée au départ de Mevagissey. C’était vraiment un bon moyen de profiter du début de ce voyage. Une petite dizaine de kilomètres d’une randonnée que j’avais trouvé sur Alltrails. Comme souvent en voyage, je n’utilise que cette application pour trouver mes randos. On a bien pu apprécier le bord de mer et nos premiers jours de vacances en pleine nature !

Jour 3 : Porthcurnick Beach, St Mawes et Helford River

Nous nous levons ce matin là avec un programme bien ficelé ! Premier arrêt à la plage de Porthcurnick pour tester une adresse bien connue dans le coin – surtout par les locaux. Cette adresse porte bien son nom « The hidden Hut » – la cabane cachée. Cette dernière n’est ouvert que de 11h à 15h et jouit d’une affluence extraordinaire pour un si petit endroit ! Il n’est pas nécessaire de réserver, il suffit de se présenter et de commander. Tous les plats sont emballés pour être emportés sur la plage de sable, située juste devant. Vous y trouverez notamment des salades utilisant des produits de saison provenant de leurs jardins familiaux, du maquereau grillé provenant des bateaux de pêche locaux, ou encore du bœuf provenant des troupeaux de l’arrière-pays.

Après cet arrêt gustatif, nous partons direction St Mawes, situé non loin de cette plage. Autrefois port de pêche majeur sur la rive est des Carrick Road, c’est au vingtième siècle que son activité déclinera petit à petit. Jusqu’à devenir simplement un port de plaisance où aiment à se balader les touristes. L’autre attraction de la ville est son château, véritable forteresse côtière datant de l’époque d’Henri VIII, construite afin de protéger Falmouth et les invasions françaises principalement. N’hésitez pas à pousser jusqu’au chateau, la vue y est très sympa sur la baie ! Vous avez également la possibilité de faire quelques balades afin de découvrir le village comme la « St Anthony Head Walk« , durant laquelle vous croiserez également des vestiges de la guerre.

 

Infos à savoir :
  • La visite du château de St Mawes est possible. Il est ouvert tous les jours de 10h à 17h£7 pour les adultes et £4.50 pour les enfants. Ne manquez pas la vue depuis le donjon ou encore les « oubliettes » où étaient enfermés les prisonniers

Après St Mawes, nous partons direction St Mawnan, où nous poserons le camping-car pour la soirée. Nous trouvons un endroit absolument désert – juste à côté du cimetière de Mawnan et son église St Stephens. Clairement la meilleure nuit que j’ai passé, c’était tellement authentique ! Nous en profitons donc, comme nous arrivons assez « tôt » dans la soirée, d’aller se balader aux alentours. Belle découverte de l’embouchure d’Helford. On a eu le droit à un super coucher de soleil les pieds dans l’eau depuis Porth Saxon, après avoir suivi la SW Coast Path. La rivière a longtemps été une importante autoroute maritime industrielle et agricole desservant les mines, les fermes et les carrières locales ainsi que l’industrie de la pêche locale.

Jour 4 : Kynance Cove, The Loe et Pedn Vounder Beach 

Le lendemain matin est gris, un peu moins de motivation à avancer lorsque le temps n’est pas de la partie. Mais nous avons un super programme donc on ne s’arrête pas. On reprend la route direction l’un des endroits mythiques en Cornouailles : Kynance Cove ! Cet endroit est très connu pour ses formations géologiques unique, visible uniquement à marée basse. D’ailleurs la visite de cette plage ne pourra se faire que si la marée le veut ! Poussez un peu sur le banc de sable car il y a de véritables tunnels à explorer, il est certain que l’on se sent petit dans ce décor grandiose et naturel. Malheureusement nous n’avons pas pu profiter à 100% car Kynance Cove était couverte d’un épais brouillard. Clairement à refaire par beau temps lorsque les belles eaux turquoises se heurtent contre les roches.

Source : Cornwall Beaches, Kynance Cove

Puis nous continuons notre chemin sur la côte sud (car nous sommes bien arrivés au Sud des Cornouailles) pour aller découvrir un lieu assez singulier ! Le temps se découvre un peu mais reste très frais, rien à voir avec les jours précédents. Donc nous ne resterons qu’une heure au lieu suivant, appelé The Loe. Cette portion est considéré comme tout de même dangereuse et a acquis sa réputation au fil des ans. En effet, il s’agit d’un banc de sable tiraillé entre un lac sur votre droite et la mer sur la gauche. Quand l’eau douce rencontre l’eau salé. Les vents y sont souvent violents et ne permettent pas une sécurité absolue, donc je vous déconseille la baignade. Une superbe randonnée vous permettra de faire le tour du lac et vous offrira une vue sur toute la vallée ainsi que sur la mer. Parfait pour une pause iodée !

Les journées passent et ne se ressemblent pas ! Nous décidons de changer un peu le programme de fin de journée car nous avions mal calculé les billets pour le Saint Michael Mount et avançons donc plus près de notre prochaine destination pour le lendemain. Nous trouverons pour la soirée un super camping (Treen Farm Campsite), depuis lequel nous irons de nouveau nous balader. On tombera finalement sur une véritable pépite, la plage Pedn Vouncher Beach. On retrouve là le charme des Cornouailles dès que le soleil pointe le bout de son nez : une mer absolument scintillante et turquoise !

Jour 5 : Minack Theatre, Lands End et St Ives

Le lendemain matin est quelque peu nuageux mais on décide tout de même de partir vers notre première destination. C’est sûr que quand la météo n’est pas de la partie, ça met le moral dans les chaussettes. Mais j’avais vraiment envie de découvrir le Minack Theatre ! Son histoire est assez étonnante. Le théâtre est une idée de Rowena Cade, qui s’est installée en Cornouailles après la Première Guerre mondiale et a construit une maison pour elle et sa mère sur un terrain à Minack Point pour 100 £. Rowena a façonné cet endroit au fil des ans, jusqu’à devenir un majestueux amphithéâtre d’aspect antique, offrant un panorama incroyable sur l’océan. L’entrée au Minack Theatre est payante, à £8 pour les adultes et £4 pour les moins de seize ans. 

minack theatre
Source : https://www.minack.com

On continue la route cette fois vers un des endroits qui finalement ne m’aura pas marqué hyper positivement. Je ne pense pas que je le recommanderai plus que ça pour votre voyage. Il s’agit du Land’s End, situé à la pointe sud des Cornouailles. Les paysages sont les mêmes que le reste de la côte, tout en granite et surplombant la mer. Je crois que même si la météo avait été bonne, je n’aurais pas forcément beaucoup plus apprécié. On sent vraiment ce côté « touriste » malheureusement, et cela amène a une perte de charme totale. Le seul côté que j’ai apprécié est l’histoire liée aux nombreux bateaux qui se sont échoués sur les côtes du Land’s End. Sinon, passez votre chemin !

Source : The Cornwall Guide

La journée file à une vitesse folle en voyage et on décide de caler une dernière visite en espérant que le temps se dégage un peu. Et rien de moins que la fameuse St Ives pour nous remettre d’aplomb après la petite déception à Land’s End. Considérée comme l’une des villes les plus charmantes de la région, nous apprécierons vraiment nous y balader. On se gare en dehors du village et décidons d’aller tranquillement en ville tout en passant par les paysages côtiers. Temps toujours moyen mais bien assez pour profiter des eaux claires qui s’offrent à nous !

La ville de St Ives s’est développée notamment grâce à sa proximité à la mer et les industries traditionnelles de Cornouailles telles que la pêche et l’exploitation minière. Au musée de St Ives, vous découvrirez l’histoire du développement de la ville comme un important port de pêche. Le long de la côte, le site du patrimoine mondial de l’UNESCO, la mine d’étain de Geevor, est un musée et un centre du patrimoine qui célèbre l’une des plus grandes mines d’étain en activité dans le passé prospère des Cornouailles. Une journée donc à vadrouiller puis retour au van afin retrouver notre spot dodo !

Jour 6 : Mount St Michael et Perranporth

Un des endroits que j’attendais avec beaucoup d’impatience : le Saint Michael Mount. Vous ne rêvez pas, c’est bien le cousin de notre fameux Mont Saint Michel. Tout comme en France, cet îlot est accessible uniquement à marée basse. A l’époque,  cette parcelle a été offerte aux Bénédictins du Mont St Michel par le roi d’Angleterre Edouard le Confesseur afin d’y construire une abbaye. Ses premières pierres furent posées au XIème siècle.

J’ai vraiment beaucoup apprécié la visite du St Michael Mount car j’y ai appris pleins de choses. La visite se fait facilement et on déambule dans les dédales de l’abbaye. J’ai bien aimé ayant visité le Mont Saint Michel, essayer d’y trouver des similitudes. Je trouve ça fou d’avoir le même type de lieux à une mer de distance. Les jardins valent également le détour ainsi que le petit village où vous pourrez ramener un souvenir (ou craquer pour des gourmandises à la clotted cream!). La vue depuis le Mont est vraiment sympa lorsque le temps est découvert !

Infos à savoir :

Visite du Mount St Michael :

  • Prix adulte combiné château + jardin : £24 / Prix enfant (13 à 17 ans) : £13
  • Prix adulte château uniquement : £10 / Prix enfant : £7
  • Accessibilité : à pied (gratuit) ou en bateau lorsque la marée est haute (£2.50 l’aller)
  • Site web du Mount St Michael 
  • Heures d’ouverture : 9h30 – 17h
perranporth
Le coucher de soleil à Perranporth

On terminera la journée à Perranporth que l’on découvrira au moment du sunset – on y dégustera encore les fameux cornish pasties. Nous ne nous y attarderons pas plus que ça car ce n’était pas forcément dans nos plans mais nous avons vraiment apprécié nous balader le long de la jetée.

Jour 7 : Long Cove Beach, Port Isaac et Tintagel

Ce dernier jour de voyage commence parfaitement bien car le soleil est de la partie et nous accompagnera toute la journée. Nous partons marcher depuis le Trevose Headland National Park (il y a un parking). Sur notre gauche, la Booby’s Bay Beach voit les surfeurs se partager les vagues incessantes. Un peu d’imagination et on est à LA ! Le soleil nous brûle la peau, on ne s’y attendait vraiment pas. Nous décidons comme toujours d’emprunter la S W Coast Path pour découvrir les environs à pied.

road trip cornouailles
Long Cove, Porthcothan 

Et là, nous tombons sur une magnifique plage, la Long Cove Bay. Incroyable, l’eau est bleue, magnifique et transparente. Les reflets du soleil aidant, on fait demi tour au van récupérer nos affaires pour se baigner ! Car le spot vaut vraiment le coup. On y passera la matinée, se prélassant au soleil et dans l’eau (15° environ). Puis nous reprendrons la marche inverse vers le van pour cette fois rejoindre Port Isaac.

Port Isaac sera mon deuxième coup de coeur village de ce voyage ! J’ai trouvé ce village très authentique et super mignon. On s’est de nouveau laissé tenter par des spécialités locales tel que le cornish pasty – oui, encore ! L’histoire de Port Isaac en tant que port de pêche (spécialité : sardine!) remonte au moins au XVIe siècle, mais le port était déjà utilisé à l’époque saxonne. Les pêcheurs déchargent toujours leurs prises de crabes, de poissons et de homards à The Platt, une zone pavée que vous reconnaitrez rapidement. Profitez de vous arrêter dans les échoppes locales, vous y découvrirez des merveilles et des gens absolument adorables ! Le village est petit donc cela prend une petite après midi pour l’arpenter (ou une matinée). Cela en fait une bonne étape sur une journée de road trip.

Tintagel sera notre dernière étape de la journée et dernière visite de notre voyage. Non sans émotions car nous avons vraiment beaucoup aimé cette région d’Angleterre. Et Tintagel tiendra ses promesses ! Au XIIe siècle, Tintagel a acquis une renommée littéraire lorsque Geoffrey de Monmouth l’a désigné comme le lieu de conception du roi Arthur. Ces aventures arthuriennes ont peut-être inspiré le richissime Richard, comte de Cornouailles, à construire un château à Tintagel dans les années 1230, et cette légende persistante assure toujours la renommée internationale de Tintagel. L’endroit est majestueux, avec la mer venant mourir sur les rives de l’ancien château. Je vous le recommande vraiment !

C’est sur Tintagel que se finit ce road trip ! J’espère que cela vous aura donner des idées de voyage et des envies de découvrir les Cornouailles. Ce fut vraiment un voyage formidable que j’espère réitérer.

Les applications utiles en road trip 

Park4Night : une application que j’utilisais déjà lors de mes précédents road trip. Cela permet notamment depark 4 night trouver où poser son van pour dormir la nuit avec toutes les explications : si c’est un parking, payant ou non, s’il y a des toilettes ou des tables pour pique-niquer par exemple. Vraiment très complet, la map cherche vraiment tout ce qui se trouve autour de vous. Un indispensable en road trip partout dans le monde ! Cela permet aussi de vous indiquer les campings pour les camping-cars.

 

pitchup campingPitchup : C’est un super outil pour trouver les campings autour de vous – vous pouvez filtrer les hébergements via « Apportez votre propre matériel » (tente, camping-car, etc.) ou « Hébergement sur place » (location de caravane, lodge, tipi, etc.) au Royaume-Uni, en Europe et ailleurs. Pitchup affiche les avis des clients, des photos, les caractéristiques, les types d’emplacements et les attractions locales de chaque site, ce qui permet de trouver facilement ce que vous attendez de votre hébergement.

Noemi | Bons Baisers de Londres
Hello les froggies, je me présente, Noemi. Blogueuse et fraîchement expatriée à Londres, j'ai vu là l'occasion de vous y partager ma vie, mes galères, mes bons plans et vous aider dans votre expatriation ou votre voyage !
https://bonsbaisersdelondres.fr

6 thoughts on “Road trip en Cornouailles – Angleterre : mon dossier complet !

  1. Bon, tu viens de me décider sur un des mes voyages de l’an prochain !
    Vraiment un super article : j’ai hâte de découvrir les Cornouailles maintenant 🙂 !

  2. Merci beaucoup pour l’article, comme j’aime bien suivre tes aventures !
    Ce n’est pas pour tout de suite ce voyage mais j’ai hâte d’avance.

  3. Merci Noémie pour cet article !! Ca fait du bien de voir toutes ces photos et d’avoir quelques adresses. C’est prévu pour septembre ! Super article !!

Laisser un commentaire

Top