You are here
Home > Parlons expatriation > Expatriation > Témoignages > Expat avec des animaux > Témoignage : L’aventure londonienne de Maylis avec son chat !

Témoignage : L’aventure londonienne de Maylis avec son chat !

Expatriation avec un chat – Aujourd’hui, je vous retrouve avec Maylis qui a accepté de répondre à mes questions. Le parcours de Maëlys est un peu différent puisqu’elle a décidé de rejoindre son petit ami allemand à Londres – mais pas que ! En effet, elle a emmené dans son aventure son chat, qu’elle a ramené depuis la France. Maëlys va donc vous raconter son parcours – mais également la particularité de ramener un animal en Angleterre. Bien souvent semé d’embûches ! 

Expatriation avec un chat

Pourquoi es tu venu à Londres?

Je suis venue ici en mars par amour ! Mon copain est allemand, il travaille à Londres depuis deux ans, et nous sommes ensemble depuis cinq ans maintenant, mais c’est la première fois qu’on s’installe ensemble ! 

Expatriation avec un chat

Comment se sont déroulés tes premières semaines à Londres ? 

Etant arrivée en mars 2020, les premières semaines étaient un peu spéciales… Nous n’étions pas encore confinés mais les choses se ralentissaient un peu. J’ai passé les dix premiers jours là où mon copain habitait, mais avec l’arrivée du chat, il fallait qu’on trouve un nouvel appart ! Donc j’y ai consacré une bonne partie de mon temps. Par chance nous avons trouvé rapidement ! On s’y est vite installé après une aventure chez Ikea pour acheter le minimum. 

Expatriation avec un chat

Avais-tu certaines peur avant de partir ? 

J’avais peur de ne pas trouver d’appart ou de boulot rapidement, mais vu que je rejoignais mon copain, j’étais plutôt détendue et sur mon petit nuage ! 

Expatriation avec un chat

Quel est ton métier? Etait-il facile de trouver du travail ? 

expatriation avec un chat

Je suis serveuse, j’ai trouvé ce job en quelques jours, mais avant ça j’ai eu quelques galères… J’avais trouvé un autre job avant d’arriver (au départ je ne voulais pas aller au Royaume-Uni sans avoir trouvé un travail) dans une agence de bus touristiques, mais quelques jours avant mon arrivée et le début de mon contrat (que je devais signer le jour J), ils m’ont envoyé un mail pour me dire que finalement ils ne pouvaient plus m’embaucher parce qu’ils perdaient énormément de réservations à cause du COVID-19

Expatriation avec un chat

Qu’apprécies tu à Londres et au contraire, y a t’il quelque chose que tu apprécies moins ? 

Une chose que j’aime vraiment à Londres c’est l’énorme champ des possibilités. C’est une super ville pour découvrir presque toutes les cuisines du monde ! Mais ce que je préfère, ce sont les pubs ! Ce que je regrette un peu c’est qu’actuellement on ne peut pas profiter de tout ça et Dieu sait quand on pourra… Donc pour l’instant c’est juste une vie chère et un peu frustrante… 

Expatriation avec un chat

Londres est-elle une ville chère selon toi ? 

Oui, clairement. Le loyer est cher, la nourriture aussi, tout en fait… C’est une des villes les plus chères d’Europe. Mais je pense qu’en temps normal – c’est à dire, non confinée – ça vaut vraiment le coup !

expatriation avec un chat

Expatriation avec un chat

Parlons du chat … quelles sont les démarches pour amener son animal en Angleterre ? 

Il y a deux vaccins à faire pour pouvoir traverser la frontière : Tyhpus / coriza (c’est un seul vaccin) & rage. Ils doivent être à jour, bien sur ! Il faut aussi faire un traitement anti-parasitaire chez le vétérinaire entre 24h à 48h avant le passage de la frontière (c’est à dire que si vous rentrez en France avec votre chat, il faut le refaire à chaque fois). Votre chat doit aussi avoir une puce et pas un tatouage. Toutes les preuves de vaccination seront mises dans le passeport de votre chat par le vétérinaire. 
Ça, c’était en 2020… Mais maintenant avec le Brexit ça se complique ! Maintenant il faut aussi faire une prise de sang 30 jours après le vaccin contre la rage et 3 mois avant de passer la frontière (en gros, il faut faire le vaccin contre la rage 4 mois avant le départ). Normalement, votre véto en France saura tout ça, mais au cas où, voilà la page concernée sur le site du gouvernement britannique.

Expatriation avec un chat

Est-ce que ça a été difficile de trouver un appartement avec ton chat?

expatriation avec un chat

Là aussi on a eu pas mal de galères… Il faut savoir que rares sont les propriétaires qui acceptent les animaux de compagnie et les loyers sont en général plus élevés. Bref, on avait trouvé un petit appart super mignon, meublé et pet friendly. L’agence repoussait notre date d’arrivée de semaines en semaines. En effet, la propriétaire, qui habitait l’appart, avait acheté un autre appart en construction mais la livraison avait du retard. Donc on se disait « Ok, c’est pas grave, on aime vraiment bien cet appart« , on a continué à attendre. Et puis deux semaines avant notre date finale d’emménagement, ils nous ont dit qu’on n’aurait pas l’appart finalement

Donc on a du reprendre notre recherche. On a revu nos critères à la baisse (le pet friendly étant essentiel), et finalement on a trouvé notre appart actuel, à quelques rues de là où habitait mon copain, et avec un petit jardin. Donc au final, pas de regret, surtout qu’on a bien profité du jardin pendant le confinement du printemps et le chat adore aussi ! 

Expatriation avec un chat

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite venir s’installer avec son animal ?

expatriation avec un chatS’y prendre à l’avance, définitivement. S’expatrier dans n’importe quel pays avec son animal ça ne s’improvise pas, mais encore plus au Royaume-Uni puisque c’est une île, ils font hyper attention à ne pas faire entrer de maladies (on sait tous que ça fonctionne bien puisque le Covid-19 n’a toujours pas passé la Manche ! 🤣). Assurez-vous aussi que votre chat sera confortable pendant le voyage (certains ont le mal des transports, parlez-en à votre véto quand vous faites le traitement anti-parasitaire juste avant de partir, il vous donnera peut-être un médicament pour ça).
D’ailleurs en fonction de comment vous voyagez, il y a deux trois autre trucs à penser :
– si vous venez en voiture (c’est ce que j’ai fait), vous pouvez utiliser le ferry ou le tunnel, mais vous devez dire que vous avez un animal avec vous, c’est là qu’ils regarderont son passeport et votre billet sera un peu plus cher.
les animaux de compagnie ne sont pas acceptés ni dans l’eurostar ni dans les bus (type flixbus etc). 
– en avion vous pouvez mettre votre chat en soute, mais il y fait froid et c’est pas top pour lui… 
Noemi | Bons Baisers de Londres
Hello les froggies, je me présente, Noemi. Blogueuse et fraîchement expatriée à Londres, j'ai vu là l'occasion de vous y partager ma vie, mes galères, mes bons plans et vous aider dans votre expatriation ou votre voyage !
https://bonsbaisersdelondres.fr

Laisser un commentaire

Top